• Julie Joannès

"Le cycle de Barcil-Yencil le stratège'' par J.M Dopffer

Dernière mise à jour : 21 nov.

Suite des nouvelles que vous pouvez retrouver sur mon blog. Que se passe-t-il dans cette nouvelle-ci ?


INFORMATIONS

Sortie : 02/09/19

Auteur : Jean Marc DOPFFER

LE LIVRE


Le livre s'ouvre sur Orglin, (Nouvelle Orglin La primitive), qui cherche à protéger son nain, Ikor. Qui maintien la paix entre les nains et les elfes, mais c'est sans compter sur les Orques, qui viennent se battre contre lui pour l'empêcher. On suit ensuite Yencil, dieu de la guerre, qu'essaye de maintenir la paix et l'équilibre dans le centre de Barcil (là où il y a tout les dieux). Mais son frère, finit par déclencher la guerre..

Mais quel est le rapport entre Ikor et Yencil ? A deux, ils vont devoir se battre pour réunir tout le monde et que la guerre cesse. Mais, me direz vous, ce n'est pas vraiment le rôle de Yencil, puisque dans toute logique il est le dieu de la guerre... Et si pour une fois, on laissait les choses s'inverser chez les dieux ?


LA PLUME


Il faut savoir que pendant que j'ai lu cette nouvelle, j'ai lu à côté des romans sur la mythologie également, et particulièrement sur Narcisse. M'enfin, je vous en parlerais une fois que tout sera bouclé. Pour en venir à la plume, j'ai analysé plus que je ne l'aurais fais d'habitude pour découvrir les petites erreurs, mais bien surprise, je n'en ai pas trouvé. Enfaite, dans l'écriture de cette nouvelle il n'y a pas d'hésitation, tout est fluide, et c'est assez étonnant, puisqu'il en faut de l'imagination pour écrire autant de nouvelles sur un même sujet. c'est vraiment de la passion et j'en félicite l'auteur ! Pour ce qui est des personnages, ils sont plutôt bien décrit, Ikor est intéressant, et retrouver Orglin que j'ai pu lire dans une précédente nouvelle m'a fait plaisir.

Le fond est intéressant, Yencil nous montre une parcelle de sa vie, de maintenir l'équilibre entre les dieux, et croyez moi, ce n'est pas facile!

LA COUVERTURE


La couverture est fidèle aux autres nouvelles, elle ne change pas trop des autres, si ce n'est que ce n'est pas les mêmes couleurs, mais dans le style c'est le même. On reste dans une zone de confort d'illustration.


Note : 16/20




6 vues0 commentaire